GBcopie
Chamonixpanorama

Refuge de la Pierre à Bérard

item1
22_PierreàBérard

© GEOPORTAIL

Logoescalade
Une promenade agréable au départ

Une demi-journée suffit à l’aller-retour mais une journée permet de profiter du torrent (attention, panneaux EDF risque de montée rapide des eaux) les jours où le soleil est généreux ou des névés parfois présents au dessus du refuge.

Extension au col de Bérard en 1h45 (montée seule) ou au col de Salenton en 2h (montée seule).

Cueillette des myrtilles en chemin à la saison.

Bouquetins et marmottes si vous avez de la chance.

Chemin bien fléché à emprunter en face du parking du Buet.

Le sentier traverse les chalets de la Poya puis monte dans la forêt.

A 15mn, buvette de la cascade de l’Eau de Bérard. Poursuivre le torrent rive droite.

Vers 1650m, fin de l’étage forestier. On avance dans le vallon dégagé de Bérard qui se divise plus loin en 2 branches ; montez par celle de droite et redescendre par celle qui suit le torrent de près.

Le vallon est dominé à droite par les contreforts du Buet et à gauche par les Aiguilles rouges.

On aperçoit le refuge de loin, adossé à son gros bloc, pierre qui servait autrefois de repère aux bergers pour conduire les troupeaux à l’alpage.

Les glaciers qui étaient autrefois beaucoup plus importants, dominent le site.

Au refuge, on peut dormir (40 places) pour ceux qui veulent faire l’ascension du Mont Buet (3096m) le lendemain (environ 3h de montée et 2h de descente).

Réconfort : omelettes, croute Bérard, assiette montagnarde, gratin des crozets, tartiflettes, tartelettes myrtilles, etc.

© Reproduction interdite