GBcopie
Chamonixpanorama

Tour de la Mer de Glace

item1
Logoescalade
Pour tous les randonneurs expérimentés
MERDEGLACE

© GEOPORTAIL

Randonnée de 3 jours en rando organisée 

Jour 1 : Refuge du Requin (2516m)

Vous empruntez le train à crémaillère qui vous amène en 20mn à la gare supérieure du Montenvers (1913m). Vous vous dirigez vers le départ des échelles qui surplombent de 250 mètres la Mer de Glace, suite au recul des glaciers. Ne pas hésiter à vous faire assurer par le guide pour la descente des échelles qui est impressionnante pour une première fois.

Peu de temps après avoir rejoint la moraine sur la rive gauche du glacier, vous chaussez les crampons pour une initiation à la marche sur glacier. Rien de bien compliqué dans les pentes < 30°.

Après cet apprentissage et en fonction des conditions météo, le guide vous ferra retirer les crampons, ce qui surprend la première fois.

Vous remontez alors la langue terminale de la Mer de Glace en direction du refuge du Requin. La remontée s’effectue au milieu des crevasses. Au bout de 2h environ, vous laissez sur la gauche le glacier de Leschaux et poursuivez en direction du Glacier du Tacul qui alimente la Mer de Glace. On aperçoit en hauteur sur la droite le refuge de l’Envers de l’Aiguille et le glacier devient plus plat.

La progression sur le glacier continue, vous gagnez la moraine du glacier rive gauche puis vous remontez la barre rocheuse qui conduit au refuge, d’abord par des échelles métalliques puis pour finir par un sentier.

Vous arrivez au refuge du Requin en milieu d’après-midi (4 heures de marche effective).

Le site est magique bien sûr. Le refuge perché sur son promontoire surplombe les séracs du glacier du Géant, sa célèbre « Salle à Manger ».

Le refuge est surtout visité l’hiver et au printemps, escale pour une pause de la descente à ski de la Vallée Blanche depuis l’Aiguille du Midi.

Dîner et nuit au refuge (120 places).

Jour 2 : Refuge du Requin au refuge du Couvercle (2687m) en passant par le refuge de Leschaux (2450m)

De bon matin, il faudra commencer par descendre les échelles empruntées la veille pour rejoindre le glacier. Puis redescendre le glacier du Tacul jusqu’à l’embranchement où le glacier de Leschaux débouche sur la droite. En remontant le glacier de Leschaux, peut-être aurez-vous la chance d’apercevoir un troupeaux de chamois. A défaut, vous ramasserez quelques morceaux de quartz fumé si possible ! Vous laissez sur la gauche les échelles qui conduisent « directement » au refuge du Couvercle. Vous poursuivez la remontée du glacier avec en toile de fond la face Nord des Grandes Jorasses.

Pique-nique sur le glacier avant d’attaquer une nouvelle montée d’échelles bien raides vers le refuge de Leschaux.

Après une pause à Leschaux face aux Grandes Jorasses, somptueuses, la randonnée se poursuit par un sentier rocheux jusqu’au glacier de Talèfre qu’il faut traverser avant d’attaquer le sentier assez raide vers le refuge du Couvercle.

Une grande journée donc, pour un endroit magique, d’où le regard embrasse à la fois le Mont-Blanc et les Grandes Jorasses.

Dîner et nuit au refuge (120 places).

Jour 3 : Retour Montenvers

Le retour jusqu’à la gare supérieure du Montenvers s’effectue par un sentier aérien « en balcon » avec vue sur les Aiguilles de Chamonix et la Mer de Glace. Peu de marche sur glacier donc pour cette dernière journée, sauf pour rejoindre le bas des échelles empruntées le premier jour qu’il faudra remonter. En principe, vous êtes « vacciner » après toutes ces montées et descentes d’échelles, donc vous entreprendrez cette dernière remontée en toute sérénité (250m quand même) !

Arrivée à Chamonix en milieu d’après-midi.

© Reproduction interdite