GBcopie
Chamonixpanorama

Entre-Deux-Sauts

item1
EtreDeuxSauts
Logoescalade
Le Val Ferret n’est qu’à

Le départ de la randonnée peut être un peu difficile à trouver, le fléchage en Italie étant moins bien balisé que versant français.

Il s’agit de rejoindre dans un premier temps le refuge de Bonatti (2022m) que vous atteindrez en moins d’une heure.

Pour ce faire, empruntez le chemin de pierres à droite du torrent de Malatra (donc rive gauche) qui monte en lacets dans une forêt de mélèzes. A une première intersection, continuez sur votre gauche en direction du refuge de Bonatti. En sortie de l’étage forestier, on poursuit à travers les prés avant de rejoindre le refuge situé face aux Grandes Jorasses.

Du refuge, continuez en direction des cabanes d’alpage de l’Alpe Supérieure de Malatra en suivant désormais l’itinéraire du TMB.

Le sentier monte tranquillement à travers les prairies jusqu’au col du Pas Entre-deux-Sauts (2521m) que vous atteindrez en moins de 3h. La randonnée est sauvage et du col une vue inhabituelle sur la chaîne du Mont-Blanc côté italien.

Vous pourrez pique-niquer au col s’il n’y a pas trop de vent…

Entamez la descente en poursuivant toujours le TMB. A une intersection juste avant le torrent d’Armina, on quitte le TMB pour longer le torrent rive droite (donc ne pas traversez le torrent).

A chaque intersection rencontrée, poursuivez toujours le sentier sur la droite.

Au niveau des cabanes d’Armina que l’on aperçoit en contrebas, la vue sur le Mont Blanc côté italien est superbe, un paysage de carte postale avec en toile de fond les hautes cimes enneigées dominant le Val Ferret italien.

Poursuivez toujours à droite jusqu’aux cabanes de Sécheron puis rejoignez en traversant la forêt la piste empierrée empruntée le matin. Prenez à gauche, on rejoint le parking.

Du col Pas Entre Deux Sauts, vous pouvez monter en une heure aller-retour, par un sentier un peu raide et aérien, à la Tête-Entre-Deux- Sauts (2729m), belvédère qui dévoile l’intégralité du versant italien du massif du Mont-Blanc des dômes de Miage au Mont-Dolent.

Au retour, n’hésitez pas à faire un détour par le « village » renommé et touristique de Courmayeur, pour déguster entre autre une excellente glace italienne.

© Reproduction interdite