GBcopieNOUVEAUTÉS
Chamonixpanorama

Refuge d’Argentière

item1
RefugeArgentiere2

© GEOPORTAIL

Logoescalade
Pour tous les randonneurs expérimentés,

Randonnée d’une grande journée en rando organisée ; départ première benne 7h30 aux Grands-Montets ; Pique-nique au refuge (pm : dernier retour téléphérique à Lognan 17h)

Cette longue randonnée en descente sur 7km pourra faire souffrir les cuisses des moins entraînés le lendemain ! N’oubliez pas vos bâtons !

On peut aussi gagner le refuge d’Argentière en aller-retour journée depuis la gare interédiaire du téléphérique Croix de Lognan (probablement moins éprouvant pour les cuisses puisque 3h30 heures de montée depuis Croix de Lognan jusqu’au refuge puis 2h30 pour redescendre).

Profiter de la table d’orientation et de la vue à 360° à la gare d’arrivée des Grands Montets avant de vous équiper en bas des escaliers métalliques.

La rando commence sur une pente raide en descente où on progresse en traversée du glacier des Rognons depuis le col des Grands Montets.

Arrivé au pied du glacier d’Argentière, le guide vous ferra retirer ou non les crampons pour progresser en traversée sur cette portion peu raide du glacier.

On gagne la moraine opposée, rive droite du glacier. À partir de là, un sentier en montée (un peu dur pour une fin de matinée) conduit au refuge d’Argentière où l’on arrive pour pique-niquer. Sur le toit du refuge niché dans un univers de granit, une moto a été déposée en hélicoptère, le gardien du refuge étant un adepte.

Profiter de la vue sur les Aiguilles aux noms mythiques, rive gauche du glacier « Les Courtes, Les Droites, La Verte » et rive droite « Aiguilles du Chardonnet et d’Argentière, Tour Noir.

L’horaire de la dernière benne à Lognan (17h) ne laisse que peut de temps au refuge (hélas, accueil sympa, on peut y déjeuner) car il faut prévoir une marge si l’on ne veut pas rajouter 2h pour rejoindre Argentière depuis Lognan si on loupe la benne !

La descente depuis le refuge (2h30 environ) emprunte le même itinéraire dans la traversée du glacier jusqu’à la moraine rive gauche sur laquelle il faudra remonter pour gagner un sentier en balcon sur des rochers en surplomb du glacier. Vous arrivez en haut des échelles (70m) qu’il faut descendre. Au pied des échelles, on poursuit en limite entre le bord de la moraine et le plat du glacier jusqu’au « point de vue » où l’on croise de nombreux randonneurs venus observés les cascades de séracs et les crevasses du glacier. On rejoint ensuite une piste carrossable, avec en contrebas le chalet refuge de Lognan, qui mène à la gare intermédiaire du téléphérique des Grands-Montets.

© Reproduction interdite